vendredi 9 décembre 2016

Je ne suis pas arrivée à vacciner

J'ai fait un rêve: un homme et son bébé se présentaient  à la consultation afin que je vaccine le bébé contre la tuberculose. Durant une demi-heure j'ai trifouillé dans les placards, n'ai trouvé qu'une seringue avec une date de péremption fortement dépassée, puis une avec aiguille verte pour intramusculaire. Enfin je trouve une seringue de 1 ml, avec aiguille sous-cutanée. 
Manque de bol, je vaccine par mégarde le père qui n'en avait pas besoin ( son épaule se trouvait dans mon champ de vision) et qui à présent est fou furieux, d'autant plus que je lui injecte les dix doses au lieu d'une( un flacon de tuberculine correspond à dix doses). 

Enfin, après moultes  péripéties  je suis prête à vacciner le bébé, prends la seringue... et MiniRambo me réveille  "C'est l'heure de se lever!"

Non, les vaccins ce n'est pas mon truc, et MST n'est pas ma copine, elle qui veut rendre obligatoire 11 vaccinations: infanrix hexa, ROR, prénevar, et meningitec je crois, le tout dans la même seringue! Alors que beaucoup de parents réclament à cors et à cris le retour du DTP sans aluminium afin de ne pouvoir faire que celui-ci! 

C'est quoi ce mépris envers les citoyens? Sait-elle mieux ce qui est bon pour nous que nous-même? J'ai déjà écrit que la Sécu se comportait comme une mère abusive, elle n'est pas mal non plus. 

Lire ceci pour en savoir un peu plus: http://www.lemonde.fr/sante/article/2016/12/01/vaccins-la-concertation-citoyenne-propose-d-etendre-l-obligation-vaccinale_5041146_1651302.html



samedi 3 décembre 2016

Patient indélicat

J'ai écrit un post il y a quelques semaine car j'étais en pétard contre une assurance qui ne remboursait pas une victime car elle ne correspondait pas exactement aux critères décrit pour avoir une indemnité. Heureusement cela ne se passe pas toujours comme ça. 

Et dans l'autre sens il peut y avoir aussi des abus;  un patient par exemple qui sait de longue date qu'il doit se faire opérer d'une arthrose invalidante et qui prend une assurance garantie de salaire un peu avant l'intervention en jurant sur ses grands Dieux, le chirurgien arrange aussi le compte-rendu, change un peu l'intitulé de la maladie et de l'opération  de sorte que l'assurance  rembourse, ce qui est fait.

Ceci est au bas mot indélicat.

Les gens se rendent-ils compte que l'assurance marche quand tout le monde est solidaire, chacun a une responsabilité vis-à-vis de l'autre? Et si on  gruge une assurance c'est soit-même que l'on gruge au bout du compte? Car les assurances quand elles ont trop de sinistres se contentent d'augmenter leurs primes, tout simplement. 

C'est cela que l'on devrait apprendre à l'école, que chaque civilisation est une sorte de grande fourmilière,  qu'on "ne peut pas la jouer perso", ce n'est pas viable à long terme. 

jeudi 1 décembre 2016

Médecin contrôleur en Guadeloupe

Je me vois tout  à fait en train de chercher les patients sur la plage afin de vérifier la légitimité de leur arrêt de travail. 
Normalement je suis payé à 0.61 du km à partir de 13 km, mais marcher sur la plage de sable fin, ça rapporte combien aux cent mètres? Elle n'a sûrement pas pensé à ce mode de locomotion, la société qui m'emploie! 

Et la question peut être posée très sérieusement; il parait qu'à l'hôpital de Pointe-à-Pitre il y aurait 36% d'absentéisme (mais ce ne sont peut-être que des racontars). Et une patiente a émis un début d'explication: " quand vous allez en direction de l'hôpital, à un moment il y a un panneau, avec à gauche "hôpital" et à droite "plage". Certains doivent se tromper". 

On verra. 

Boney M - One Way Ticket

Pour la Guadeloupe!!!

dimanche 27 novembre 2016

Rédaction du certificat médical initial

Lors d'une expertise la victime doit savoir un truc on ne peut plus important: l'expert se fiera au certificat médical initial fourni et pas plus ( sauf s'il est sympa et compréhensif ce qui n'arrive pas forcément).

Par exemple un type a eu un accident de voiture avec traumatisme crânien important. L'équipe soignante s'est battue durant des jours afin que le type reste en vie et sorte de son coma. Elle fait un certificat médical initial en ce sens.
Puis le type sort de l'hôpital et se rend compte que son genou lâche. Il y a une vilaine cicatrice en regard, mais le médecin s'est contenter de suturer sans le noter. 

Les mois passent, on se rend compte que le ménisque est fissuré. Le type part en expertise et l'expert dit "le genou n'est pas marqué, ce n'est pas imputable". Et voilà! 

Je ne saurais trop insister sur la rédaction du certificat médical initial, les victimes ou la famille doivent insister pour que tout soit marqué, de la moindre dent cassée  (par l'intubation),  à la plaie du petit doigt de pied. 

samedi 26 novembre 2016

Pharmacie contrôlée comme moi!

La pharmacie ou je suis allée ce jour a bien des misères. Une employée m'a raconté ses déboires: " une des pharmaciennes s'est trompée une fois ou deux dans les substituables, elle a mis le médicament commercial (je suppose sous la pression d'un client) une fois ou deux. Maintenant et durant deux mois, toutes les prescriptions "non substituables" sont contrôlées par le pharmacien conseil de la Sécu. Tous les remboursements de ces ordonnances sont bloqués en attendant le bon vouloir du pharmacien".

Ça  m'a rappelé mon histoire, et celle du kiné d'à côté dont toutes les prescriptions ont été passées au peigne fin par la Sécu, et celle d'un confrère qui a reçu une lettre de menace de la Sécu: "voici les patients que vous ne devriez pas arrêter .... Si les choses durent,  nous serions dans l'obligation de vous passer sous mise sous accord préalable de chacun de vos arrêts". 

Ceux qui continuent dans ces conditions, pour des raisons financières, parce qu'ils ont la vocation, parce qu'ils aiment leurs patients ne se préparent pas des lendemains qui chantent. 

mercredi 23 novembre 2016

Une patiente bien handicapée par son pied fracturé: "docteur, j'ai été contrôlée par le médecin de la Sécu. Elle demande que vous m'arrêtiez encore, elle vous a envoyé une lettre dans ce sens".

Les médecins de la Sécu me caressent dans le sens du poil! Je dois dire que je n'en ai rien à fiche, mais ils jouent un drôle de jeu. Il m'est avis qu'ils seraient plus heureux en démissionnant aussi.